En famille

La bonté de Dieu face à la pandémie?

Next ArticleMiracle
Commentaires (1)
  1. Bérard dit :

    Un jour j’ai écrit: Dieu est comme un père. Imaginons un père de famille. Il aime son fils de tout son coeur, il l’aime tellement que lorsque son fils a 18 ans , il lui dit envole toi je ne te retiens pas. Le fils va peut-être devenir merveilleux, moyen ou bien sombré dans l’alcool ou encore tombé malade. Cela ne retire rien de l’Amour du Père pour son fils. Quand nous devenons foetus, Dieu nous dit : je t’aime envole toi, tu es mon bien-aimé. Myriam Bérard

Répondre

Votre email ne sera pas publié. Champs * requis